AnaSayfa/Accueil/Home » Chroniqueurs » Plus d’aide pour les familles

Plus d’aide pour les familles

Plus d’aide pour les familles

Lettre à la rédaction

Plus d’aide pour les familles

Être un bon parent au Canada est dispendieux. On estime qu’élever un enfant jusqu’à l’âge de ses 18 ans représente des frais de plus de 230 000 $ et ce, sans compter le coût de son éducation postsecondaire.

La stagnation des revenus n’a pas aidé. Au cours des 30 dernières années, le revenu médian après impôt des familles, c’est-à-dire le revenu de la classe moyenne, a augmenté de moins d’un demi pour cent par année en moyenne.

Les programmes fédéraux d’aide aux familles sont un véritable ramassis de mesures. Certains sont liés au niveau de revenu, d’autres ne le sont pas. Certains sont imposables, d’autres ne le sont pas. Tout cela est inadéquat et prête vraiment à confusion. Lors d’un revirement bizarre, les plus récents allégements fiscaux du gouvernement Harper n’ont fait qu’empirer la situation. Ils octroient les avantages les plus importants aux ménages les mieux nantis mais rien à ceux qui en ont le plus grand besoin. C’est simple : cela doit changer.

Le Parti libéral est convaincu que les Canadiennes et les Canadiens de la classe moyenne, tout comme celles et ceux qui travaillent dur pour en faire partie, méritent davantage.

En réunissant tous les programmes d’aide actuels, en y ajoutant l’argent économisé grâce à la réduction du gaspillage au gouvernement et en attribuant ensuite les avantages aux ménages à faible ou moyen revenu, nous pourrons créer une nouvelle « allocation canadienne aux enfants » (ACE) bien meilleure. Cette allocation, indexée sur l’inflation et totalement non imposable, bénéficiera à neuf familles sur dix.

Pour les ménages à plus faible revenu (moins de 30 000 $ par an), la nouvelle ACE libérale accordera 6 400 $ par année pour chaque enfant de moins de 6 ans et 5 400 $ par année pour chaque enfant de plus de 6 ans et de moins de 18 ans. Par rapport à ce qui est disponible pour l’instant, cela équivaut à des centaines de dollars de plus par enfant et par année. Le montant accordé par enfant diminuera graduellement pour les revenus plus élevés.

Une famille type avec deux enfants (dont l’un est âgé de plus de 6 ans et l’autre de moins de 6 ans) et dont le revenu global est d’environ 90 000 $ recevra 5 875 $ chaque année – soit plus de 2 500 $ de plus que selon les programmes actuels. Si cette même famille gagnait 140 000 $, elle recevrait 3 125 $ par année, soit 1 000 $ de plus.

Notre plan est progressif et équitable car il est lié au niveau de revenu. De plus, il est fondé du point de vue économique car il est efficace et transparent et redonne plus d’argent aux ménages ayant un revenu moyen ou faible pour qu’ils le réinvestissent sans tarder dans l’économie.

En aidant davantage les parents à assumer les frais relatifs à leurs enfants, l’ACE du Parti libéral sera un levier puissant de lutte contre la pauvreté qui renforcera la classe moyenne et favorisera la croissance. Voilà le vrai changement!

Cordialement,

Ralph Goodale, député
Chef adjoint du Parti libéral du Canada

 

Ralph Goodale / Notre Anatolie / 23 juin 2015

Share with your friends / Partagez avec vos amiEs / Dostlarınızla paylaşın...
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage