AnaSayfa/Accueil/Home » À la une » Voyage vers l’univers des émotions

Voyage vers l’univers des émotions

Voyage vers l’univers des émotions

Voyage vers l’univers des émotions

grâce à l’Orchestre de Chambre I Musici de Montréal

 

 

 

 

I Musici de Montréal

I Musici de Montréal

 

Participer à un concert de I Musici de Montréal donne l’impression d’avoir voyagé « ailleurs ». Votre voyage commence dès l’entrée à la salle Bougie, salle de concert du Musée des beaux-arts de Montréal, qui est située dans l’église patrimoniale « Erskine and American » restaurée dans un style néo-roman.

L’ambiance mystérieuse créée par le décor exceptionnel, les vingt vitraux Tiffany historiques qui décorent ses murs vous possède à l’entrée. Désigné en 1998 « lieu historique d’intérêt national », cet endroit est parfaitement adapté aux besoins des ensembles de musique de chambre grâce à son acoustique. Vous le constatez lors de votre voyage à l’univers des émotions sous la magie de la musique.

 

 

 

I Musici de Montréal

 

Fondé en 1983, l’Orchestre de chambre I Musici de Montréal est composé de 15 musiciens. Le directeur artistique Jean-Marie Zeitouni qui a dirigé nombreux orchestres au Canada et à l’étranger est aussi directeur musical du Colorado Music Festival.

 le chant de la terre

Le chant de la terre

 

Le concert: le chant de la terre

Le concert qui a eu lieu le 12 octobre était composé des pièces de Ludwig Van Beethoven (1770-1827) et de Gustav Mahler (1860-1911). La première partie, le quatuor no 16 de Beethoven arrangé pour orchestre à cordes par le directeur Jean-Marie Zeitouni était composé d’Allegretto, de Vivace et de Lento. Cette partie a offert un vol de différents rythmes comme sur un tapis volant des notes jouées par les musiciens.

 

 

 

 

Le directeur Jean-Marie Zeitouni, Photo crédit : David Curleigh

Le directeur Jean-Marie Zeitouni, Photo crédit : David Curleigh

 

Michèle Losier, Photo crédit: Michael Slobodian

Michèle Losier, Photo crédit: Michael Slobodian

 

Quant à la deuxième partie, la magie de la voix humaine a amené dans un monde des merveilles. Mezzo-soprano Michèle Losier et ténor américain Richard Cox s’étaient joint

 

I Musici de Montréal pour chanter Le chant de la terre (Das Lied von der Erde) de Gustav Mahler.

La joie de la voix remarquable de Richard Cox était contagieuse quand il chantait Der Trunkene im Frühling (L’ivrogne au printemps) :

 

«….

L’oiseau gazouille: Oui!

Le printemps est là, il est venu en une nuit!

Avec une attention profonde, je l’écoute,

L’oiseau chante et rit!»

Et le chagrin dans la voix de Michèle Losier rejoignait le cœur et mettait la larme aux yeux quand elle chantait Der Abschied (L’Adieu):

 

Richard Cox, Photo crédit: Sean Turi

Richard Cox, Photo crédit: Sean Turi

« …

Où vais-je? Je vais errer dans les montagnes.

Je cherche le repos pour mon cœur solitaire.

Je chemine vers mon pays, mon refuge.

Pour moi, plus jamais d’horizons lointains.

Calme est mon cœur et il attend son heure. »

 

Merci à I Musici de Montréal pour ce voyage magique!

 

 

 

 

 

Pour suivre la programmation:

http://imusici.com/

 

duygu.ozmekik@gmail.com

 

Duygu Özmekik / Bizim Anadolu / Notre Anatolie

 

Partagez pour que vos amis aussi en soient au courant…

 

 

Share with your friends / Partagez avec vos amiEs / Dostlarınızla paylaşın...
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage