AnaSayfa/Accueil/Home » Chroniqueurs » Si on mettait l’accent sur l’analyse honnête?!

Si on mettait l’accent sur l’analyse honnête?!

Si on mettait l’accent sur l’analyse honnête?!

Lettre à la rédaction

Le soi-disant génocide arménien: Si on mettait l’accent sur l’analyse honnête?!

 

Dr. Aydın Yurtçu

Dr. Aydın Yurtçu

Chaque année, au mois d’avril, les membres des communautés arméniennes au Canada et ailleurs intensifient leurs revendications habituelles du soi-disant génocide arménien. Ils maintiennent que leurs ancêtres ont été systématiquement massacrés par l’Empire ottoman durant la Première Guerre Mondiale. Ils insistent aussi que l’annihilation de leurs ancêtres fût le premier génocide du 20e siècle.

 

 

Insurgés Arméniens combattant dans les tranchées contre les troupes ottomanes pour faciliter à l’armée russe l’occupation de Van.

Insurgés Arméniens combattant dans les tranchées contre les troupes ottomanes pour faciliter à l’armée russe l’occupation de Van.

Nous refusons ces incriminations injustes. En effet, il s’agit d’une tragédie turco – arménienne qui est survenue avant, durant et après la Première Guerre Mondiale. À l’époque, l’Empire ottoman était en guerre contre plusieurs pays. Les Arméniens ottomans se sont ralliés aux ennemis de l’empire. Ils ont trahi la nation turque et ont commis des actes de violence funestes, surtout en Anatolie de l’est. Leurs activités séparatistes et opportunistes ont provoqué les représailles turques.

Aujourd’hui, nous regrettons les pertes de vies que les deux côtés ont subies dans des circonstances extrêmement difficiles et compliquées.

Malheureusement, les Arméniens perpétuent leurs revendications. Ils utilisent tous les moyens politiques afin de convaincre le monde que le soi-disant génocide arménien est un fait indéniable. En défendant leur cause, ils font des remarques péjoratives et racistes contre la nation turque.

L’aspect politique à part et au point de vue légal, qui décide si un évènement ou une série d’évènements constitue un génocide? Quelle autorité peut annoncer un verdict face à ce crime?

 

 

Ni un Arménien, ni moi, ni le Parlement du Canada!..

 

Une image fabriquée par les propagandistes arméniennes pour démontrer que soi-disant un fonctionnaire turc se moque des enfants arméniens affamés durant le «génocide» en 1915.

Une image fabriquée par les propagandistes arméniennes pour démontrer que soi-disant un fonctionnaire turc se moque des enfants arméniens affamés durant le «génocide» en 1915.

 

Le génocide est un crime contre l’humanité. Personne ne doit l’excuser ou le justifier. Il est également immoral d’exploiter le terme génocide afin d’obtenir des faveurs politiques ou pour provoquer la haine et la vengeance contre une nation et son gouvernement. La Convention des Nations Unies a déjà établi des critères spécifiques pour investiguer une charge de génocide. Une telle charge doit être examinée sous la lumière de la loi internationale. Tous documents reliés à la charge, les témoignages et les preuves légales sont exigés pour arriver à une conclusion juste. N’oublions pas l’existence de la Cour Internationale de la Justice.

En vue de la continuité des allégations fabriquées par les Arméniens, le Premier Ministre de la Turquie, M. R. T. Erdogan a offert, il y a trois ans, la formation d’une commission scientifique qui amènerait les historiens arméniens, historiens turcs, historiens indépendants, experts légaux et archéologues à étudier et éclaircir la revendication du soi-disant génocide arménien. Il y a quelques mois, M. Erdogan a réitéré son offre. Attendons la réponse officielle du gouvernement arménien.

En ce qui concerne les relations entre les membres de la communauté arménienne et les membres de la communauté turque au Canada, je suis sur que nous pouvons discuter de nos points de vue en restant fidèles aux principes de la civilité et la réconciliation, respect mutuel et la paix. Nous n’étions pas nés en 1915. Nous pouvons mettre l’accent sur l’analyse honnête et les aspects multidimensionnels liés aux évènements du passé au lieu de perpétuer l’acrimonie et l’antagonisme entre nos communautés

 

Je termine mon article avec un proverbe: «De la discussion jaillit la lumière».

 

Dr. Aydın Yurtçu / Notre Anatolie / Avril 2008

Share with your friends / Partagez avec vos amiEs / Dostlarınızla paylaşın...
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage