AnaSayfa/Accueil/Home » À la une » Manifestation à Montréal pour les monts Kaz

Manifestation à Montréal pour les monts Kaz

Manifestation à Montréal pour les monts Kaz

Manifestation à Montréal pour les monts Kaz

Les montréalais ont organisé une manifestation pour montrer la solidarité avec les citoyens turcs qui protestent depuis le début d’août les projets minières afin de l’extraction de l’or dans les monts Kaz près de Çanakkale (Tchanakkalé) en Turquie.

 

 

 

 

 

 

 

La manifestation qui a été organisée par la Solidarité canadienne à Montréal pour les monts Kaz, a commencé le 16 août à 18h00 au Square Cabot près de la rue Sainte-Catherine.

 

La manifestation de solidarité pour les monts Kaz.

 

Dans la déclaration de presse qui a été lue, on a précisé ceux-ci :

 

« Une société minière basée au Canada, Alamos Gold, mène une vaste opération d’extraction d’or à ciel ouvert avec sa filiale locale dans les montagnes Kaz en Turquie. La société a détruit environ 200 000 arbres, soit 20 fois plus que ce qu’elle avait initialement prétendu avoir abattu. En outre, quelques 20 000 tonnes de cyanure seront utilisées pour extraire l’or. Cette substance toxique pourrait dévaster la vie naturelle dans cette région en cas de fuite. De grandes quantités d’arsenic et de métaux lourds y seront également déversées une fois le projet terminé. »

 

Pendant la manifestation la déclaration de presse a été lue.

 

La déclaration de presse a suivi en disant « La situation dans les montagnes Kaz en Turquie n’est pas un cas isolé. Des projets de destruction similaires sont en cours dans d’autres régions de la Turquie, ainsi qu’en Afrique, en Asie, en Amérique latine, en Europe de l’Est et ailleurs. Les sociétés minières ayant leur siège social au Canada représentent 75 % de toutes les sociétés minières du monde. Elles travaillent main dans la main avec de nombreux gouvernements des pays dans lesquels elles opèrent pour piller les ressources naturelles, tout en profitant des coûts de main-d’œuvre relativement moins élevés et des lacunes juridiques. Elles sont également responsables de crimes perpétrés contre les populations locales, souvent des populations autochtones qui s’opposent à de telles activités sur leurs terres traditionnelles.

 

La Solidarité canadienne à Montréal pour les monts Kaz a montré l’hypocrisie des gouvernements et a continué comme ceux-ci : « Que des gouvernements, y compris celui du Canada, et des entreprises se proclament comme «favorables à l’environnement» est une hypocrisie, tout comme lorsqu’elles prétendent assumer la responsabilité de leurs opérations alors que leurs actions sont en opposition avec leur discours. Ils causent la déforestation, renforcent le changement climatique et l’érosion des sols tout en nuisant à l’agriculture, contaminent les sources d’eau et les habitats de nombreuses espèces dans le seul but frénétique d’accroître leurs profits. Et c’est encore une énorme hypocrisie que ces gouvernements introduisent des «taxes sur le carbone» payées par leurs citoyens, tandis que les sociétés minières ne paient presque rien en taxe pour leurs activités destructrices. »

 

Les peuples ont été appelés à la lutte.

 

 

Les peuples ont été appelés à la lutte

 

Le groupe Canada Solidaire a appelé les peuples à la lutte et a dit « Nous, membres du groupe Canada Solidaire avec les monts Kaz (Montréal), appelons les Québécois-es et les autres peuples du Canada à appuyer la lutte contre le pillage dans les monts Kaz. Ces activités minières doivent être arrêtées. Nous sommes solidaires avec les personnes qui résistent et prennent des mesures pour protéger l’avenir, non seulement dans les montagnes Kaz, mais (aussi) dans le monde entier, où de telles entreprises capitalistes exploiteuses détruisent la vie et les ressources naturelles. »

 

 

Après la lecture de la déclaration de presse, les gens qui ont participé à la manifestation ont pris la rue Sainte-Catherine et ont scandé des slogans durant la marche. Parmi les slogans on a entendu « Solidarité avec Çanakkale! », « Solidarité avec les monts Kaz! », « Alamos Gold doit partir de la Turquie! » etc…

 

Une fois rendu devant le bâtiment sur le boulevard René-Lévesque où se trouve le Consulat général de Turquie, la déclaration de presse a été lue en français, en anglais et en turc.

 

La déclaration de presse a été lue en français, en anglais et en turc.

 

Après avoir scandé d’autres slogans, la foule est partie dans le calme.

 

La manifestation a également été soutenue par des organisations telles que le Parti communiste turc, le Parti populaire de libération, le Parti communiste du Canada, le Mouvement de la paix du Québec et l’Association des travailleurs grecs à Montréal.

 

 

Selon les informations obtenues, des manifestations à Vancouver et à Toronto où se trouve le siège social de la société Alamos Gold sont envisagées.

 

 

 

Notre Anatolie / Bizim Anadolu / 20 août 2019

 

Vous pouvez également être intéressé par ces nouvelles et articles:

 

 

Share with your friends / Partagez avec vos amiEs / Dostlarınızla paylaşın...
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage

Laisser un commentaire