AnaSayfa/Accueil/Home » Chroniqueurs » «Le Parti Dachnak n’a plus rien à faire!» -5

«Le Parti Dachnak n’a plus rien à faire!» -5

«Le Parti Dachnak n’a plus rien à faire!» -5

«Le Parti Dachnak n’a plus rien à faire!» -5

Les recherches de l’académicien Mehmet Perinçek de l’Université d’Istanbul…

 

 

 

 

«Le gouvernement russe accorde au début de la guerre une subvention de 242.900 roubles pour l’achat d’armes aux arméniens turcs, qui devaient créer des centres de rébellion au cours de la guerre.»

Zavrier, le chef du département des Relations Internationales du parti Dachnagzoution, dans la lettre qu’il envoie aux ambassadeurs de la Russie tsariste à Londres et à Paris en 1915, expose le rôle joué par les arméniens dans la première Grande Guerre:

« Depuis les premiers jours, les arméniens russes ont vécu dans l’attente d’une participation à cette guerre. Cette situation éveille l’espoir que la question arménienne sera prise en considération à l’issue de la guerre, et qu’elle sera définitivement réglée. Pour cette raison, les Arméniens ne peuvent s’abstenir de participer aux événements en cours et doivent prendre leur place dans cette guerre et agir en toute détermination. » 9
Un autre document dachnag conservé dans les archives tsaristes rus-ses, qui confirme la teneur de cette lettre, se trouve parmi les papiers de l’homme politique et l’historien Bor-yan. Le document, qui est cité dans la déclaration faite par le représentant dachnaksoutioun de la section militaire du Congrès National arménien se tenant à Tiflis en février 1915, est très significatif:

« Ainsi qu’il est connu le gouvernement russe accorde au début de la guerre une subvention de 242.900 roubles pour l’achat d’armes aux arméniens turcs, qui devaient créer des centres de rébellion au cours de la guerre. Nos unités de volontaires devaient déformer la ligne de défense des forces turques, créer une situation anarchique sur le front et derrières les lignes de défense et par ces aspirations aider les armées russes à pénétrer dans le territoire et prendre possession de l’Arménie Turque. » 10

Un groupe d'Arméniens guidant l'armées russes...

Un groupe d’Arméniens guidant les armées russes…

 

 

Les publications dachnags renferment un grand nombre de documents attestant qu’effectivement une situation d’anarchie est crée sur le front et derrière les lignes et que leurs unités s’étaient battues comme une force de frappe des armées russes. Nous pouvons lire ces lignes dans le numéro 196, de l’année 1912, du journal Orizon, organe du Dachnaksoutioun:

«Les autorités d’État Turc et ceux qui sont au pouvoir doivent savoir qu’à partir de ce jour, ni les Turcs, ni l’État turc n’ont aucune valeur au près des Arméniens. Ils doivent trouver d’autres moyens pour protéger leur existence. » 11

Toujours dans le numéro 243, en date du 31 Octobre 1914 d’Orizon, il est déclaré que les Arméniens sont appelés à prendre une part active à la guerre12 et que a victoire de la Russie tsariste sera également celle des Arméniens. Un autre organe des Dachnags, Ayrenik, dans son numéro du 24 Septembre 1914, publie la déclaration suivante, concernant le gouverneur de la Russie tsariste, Nikolai Nikolaieich qui vient juste d’arriver à Tiflis:
«Hier Son Excellence le prince royal Nikolai Nikolaieich, le rep-résentant du Tsar en Caucasie est arrivé à Tiflis. Nous sommes con-vaincus que le prince royal mettra fin à l’existence d’État turc pour toujours. Dans cette conviction, nous saluons le bien-aimé commandant de la Sixième armée du Caucase et lui souhaitons la bienvenue.» 13

 

9 Mejdunarodnie Otnochenia V Epohu Imperializma (Dokumenti Iz Arhiva Tsarskogo I Vremennogo Pravitelstva), seriya III, t. VII, ç.II, Gosudarstvennoe Sotsialno-Ekono-miçeskoe Izdatelsvo, Moskva-Le-ningrad, 1935, p. 45.

10 Voir B.A. Borian, Annenia, Mejduranodnaya Diplomatia i SSSR, y.I, (Gosudarstvenno Izdatelstvo, Moskva, Leningrad, 1929, p. 360.

11 Orizon, no. 196, 1912 cité dans K.N. Karamyan, op.cit., p. 81.

12 Orizon, no. 243, 31 October 1914, cité par A.M. Elchibekian, Armenia Nakanune Velikovo Oktabrya, Izdatelstvo AN Armyanskoy SSR, Yerevan 1963, p. 18.

13 Voir Ayrenik, no.2, 24 Septembre 1915, cité dans Lalaian, “ Kontrevolyutsionniy Dachnagsoutiun ‘Imperialisticeskaya Voyna 1914, 1918 gg”, Revolyutsionny Vostok, no. 2-3,1936, p. 91.

 

 

À suivre

 

 

«Le Parti Dachnak n’a plus rien à faire!» -4

«Le Parti Dachnak n’a plus rien à faire!» -3

 

 

Notre Anatolie / Mars 2016

 

Partagez pour que vos amis aussi en soient au courant…

 

 

 

Share with your friends / Partagez avec vos amiEs / Dostlarınızla paylaşın...
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage