AnaSayfa/Accueil/Home » À la une » 7e Festival des films turcs de Montréal a clôturé avec succès

7e Festival des films turcs de Montréal a clôturé avec succès

7e Festival des films turcs de Montréal a clôturé avec succès

Le 7e Festival des films turcs de Montréal a clôturé avec succès

«Veux-tu jouer avec moi?» a été honoré avec le Prix du public

Le 7e Festival des films turcs de Montréal qui a fait son ouverture avec le film «Je t’aimais tant» de Orhan Tekeoğlu, a continué avec le film «Veux-tu jouer avec moi?» d’Aydın Bulut qui raconte l’histoire du groupe çArşı, l’équipe supporteuse du club de foot Beşiktaş qui est confronté à la destruction de l’environnement du peuple.

Oktay Gürsoy et Alma Terziç dans «Je t'aimais tant!»

Oktay Gürsoy et Alma Terziç dans «Je t’aimais tant!»

Arda Kural dans «Un jour sacré»

Arda Kural dans «Un jour sacré»

Par la suite, les spectateurs ont eu le privilège de voir les films «Un jour sacré» de Serdar Temizkan dans lequel Ali Düşenkalkar et Arda Kural jouaient les rôles principaux, ainsi que le «Muet» de Semir Aslanyürek, dédié au célèbre cinéaste Yılmaz Güney qui est mort à Paris en 1984.

Ata Murat Kalkan et Erdal Sari dans le film «Lal».

Ata Murat Kalkan et Erdal Sarı dans le film «Lal».

Le film «Un jour sacré» racontait un jour des deux frères qui étaient en chômage depuis quelques temps et cherchaient une issue pour sortir de l’impasse, tandis que le «Muet» racontait un voyage épique des deux adolescents qui voulaient aller voir et prendre de photo du cinéaste légendaire Yılmaz Güney.

Selma Ergeç l'actrice principale du film «Crimée»

Selma Ergeç l’actrice principale du film «Crimée»

Le film «Crimée» de Burak Can Arlıel, à partir du roman «Les années affreuses» de Cengiz Dağlı, dans lequel Murat Yıldırım et Selma Ergeç jouaient, racontait la tragédie humaine et la souffrance des Turcs de Crimée qui ont été pris en otage comme prisonniers de guerre dans des camps allemands pendant la Seconde Guerre mondiale.

Nazlıcan Tuncalı, Kürşat Alnıaçık et Gerçek Sağlar Alnıaçık sont dans le film «Toi, parle-leur de moi».

Nazlıcan Tuncalı, Kürşat Alnıaçık et Gerçek Sağlar Alnıaçık sont dans le film «Toi, parle-leur de moi».

Le 7e Festival des films turcs de Montréal a fait sa clôture avec le film «Toi, parle-leur de moi» de Mahur Özmen, dans lequel Kürşat Alnıaçık et Gerçek Sağlar Alnıaçık jouaient les rôles principaux. Le film racontait des difficultés d’une famille à l’époque de coup d’état du 12 Septembre.

Les acteurs et les spectatrices pendant les Festival.

Les acteurs et les spectateurs pendant le Festival.

Pendant le Festival, les spectateurs ont eu l’occasion de rencontrer le cinéaste Semir Aslanyürek qu’on connaît avec les films «Chellalé» et «La route vers la maison», le réalisateur-acteur Ali Düşenkalkar et Ali İhtiyar, ainsi que l’acteur Kürşat Alnıaçık et l’actrice Gerçek Sağlar Alnıaçık.

Ömer Özen, Ali Düşehkalkar et Ali İhtiyar au Festival.

Ömer Özen, Ali Düşenkalkar et Ali İhtiyar au Festival.

Dans la section du court-métrage, les cinéphiles montréalais ont pu voir les films «Un gâteau coiffé d’une petite fraise», la «Tête», la «Vitrine», les «Tomates crues», le «Propre», «Au voleur!» et «Maman», et dans la section documentaire, les «Pierres mystérieuses de Hakkâri», la «Montagne des serviteurs», et «Nail V.».

Les palmarès

Prix du public à «Veux-tu jouer avec moi?»

Le récipiendaire du Prix des spectateurs «Veux-tu jouer avec moi?»

Le récipiendaire du Prix des spectateurs «Veux-tu jouer avec moi?»

À la clôture les prix ont été dévoilés. Pendant que le film «Veux-tu jouer avec moi» avait gagné le Prix du public, le film «Propre» a eu le Prix du meilleur court-métrage, et le film «Nail V.» a eu le Prix du meilleur documentaire.

Aydın Bulut et Eyşan Özhim

Aydın Bulut et Eyşan Özhim

Eyşan Özhim, l’actrice principale du film «Veux-tu jouer avec moi» et le réalisateur de ce dernier Aydın Bulut ont envoyé leur message à propos du Prix du public et ont dit ceux-ci : «Ce prix que nous venons de gagner nous a donné des nouveaux rêves et l’émotion de joie de faire des nouveaux films. Le tournage de notre film qui avait duré cinq semaines avait pris fin le 22 mai 2013. Pendant que nous nous préparions au montage, les événements de Gezi ont commencé. Ceux qu’on racontait dans le film se passaient dans les rues. Par une coïncidence historique, les sentiments de notre film et de la résistance de Gezi s’étaient entremêlés.

Les difficultés et les inhibitions que nous avions vécus durant le tournage, ont été amplifiées avec la résistance de Gezi. Notre film «Veux-tu jouer avec moi» n’a pas joint le nombre de spectateurs mérité. C’est pourquoi, nous sommes fiers par les «Prix du public» qu’on gagne dans les festivals. Nous remercions particulièrement le Festival des films turcs de Montréal et nos spectateurs.»

Le film court-métrage «Propre».

Le film court-métrage «Propre».

Prix du Meilleur film court-métrage à «Propre»

Şevket Onur Cihan

Şevket Onur Cihan

Quant à Şevket Onur Cihan, le réalisateur du film «Propre» qui a gagné le Prix du meilleur court-métrage a partagé ses sentiments à propos du prix et a dit ceux-ci :

«Le Prix qui a été décerné au film «Clean/Propre» que j’ai tourné en adaptant pour l’Angleterre à partir d’une histoire vécu en Turquie par le Festival des films turcs de Montréal signifie beaucoup pour moi. L’écho sur un autre continent de ce film qui raconte le pré-jugement, attire l’attention à une dimension universelle de ce problème. Je remercie ceux et celles qui ont sélectionné pour ce prix en regardant le film qui pourrait être difficile à comprendre.»

«Nail V.», le récipiendaire du Meilleur documentaire.

«Nail V.», le récipiendaire du Meilleur documentaire.

Prix du Meilleur documentaire à «Nail V.»

Kurtuluş Özgen

Kurtuluş Özgen

Kurtuluş Özgen, le réalisateur du film documentaire «Nail V.» a envoyé aussi un message, le voici : «Je me réjouis beaucoup parce que «Nail V.» a été sélectionné comme meilleur documentaire au Festival des films turcs de Montréal. Je remercie les membres du jury qui m’ont accordé ce prix. Je trouve que le cinéma documentaire est très utile parce qu’il rend visibles ceux qu’ils ne sont pas, parce qu’il donne la possibilité de comprendre et faire comprendre des phénomènes sociaux, parce qu’il enregistre dans l’histoire qui disparaisse, parce qu’il garde dedans de l’avant-garde et qui me donne vraiment de faire le cinéma «indépendant». De ce fait, l’organisation de la compétition documentaire du Festival des films turcs de Montréal est très importante pour nous, les cinéastes qui font documentaires. Je remercie du cœur le comité du Festival, les bénévoles, et ceux et celles qui suivent le Festival.»

Les spectateurs fidèles

dsc_0649_1

Les spectateurs fidèles du grand public ont dépêché à voir tous les films au Festival des films turcs de Montréal, et ont rencontré les acteurs et actrices invités.

Le président Ömer Özen.

Le président Ömer Özen.

Ömer Özen, le président du Festival des films turcs de Montréal qui a fait un petit discours à la clôture a remercié les participants, les commanditaires, les bénévoles ainsi que les spectateurs. Monsieur Özen a rajouté que la survie du Festival serait grâce aux supports autant des cinéphiles que de la communauté et des spectateurs puisqu’il ne recevait aucun support gouvernementale ni société publique.

À la cérémonie de clôture les artistes invités ont reçu des plaques d'appréciation.

À la cérémonie de clôture les artistes invités ont reçu des plaques d’appréciation.

À la clôture, les représentants de la ministère de la Culture et des Communications du Québec, du Consulat général de Turquie au Québec et de la délégation permanent de Turquie au près de l’organisation de l’aviation civile internationale ainsi qu’un grand nombre de spectateurs ont participé. Les acteurs, actrices et réalisateurs invités ont reçu les plaques en l’honneur de la participation au Festival, et de l’autre côté, l’association des femmes turques de Montréal leur a offert des fleurs.

Plus d’images du Festival»

Journées culturelles turques de Montréal (7e édition) – images»

Notre Anatolie / Juin 2015

Share with your friends / Partagez avec vos amiEs / Dostlarınızla paylaşın...
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage


Laisser un commentaire